Update de la Campagne VieChere (Statut facebook de Pacifique Nininahazwe)

ImageUn éclaircissement sur l’action envisagée dans le cadre de la campagne contre la vie chère pilotée par des syndicats et des organisations de la société civile.

Ce jeudi 15 mars, les deux centrales syndicales du Burundi, COSYBU et CSB, déposeront un préavis de grève générale. A la même occasion, des organisations de la société civile lanceront également un appel à la grève générale. De là il faudra compter 6 jours francs avant d’entrer dans la grève.

Trois demandes sous-tendent la grève:
1. En septembre, il avait été convenu qu’il n’y aura pas de nouvelle hausse du prix de l’eau et de l’électricité avant l’audit externe, organisationnel, financier, comptable et informatique de la REGIDESO. Nous demandons la suspension de la nouvelle tarification (celle du 1er mars) jusqu’à l’organisation de l’audit comme convenu.
2. L’année dernière dernière, le gouvernement s’est engagé à imposer les salaires des dignitaires comme les autres travailleurs, un projet de loi a même été envoyé au parlement et le budget général de l’Etat prévoit des recettes provenant de l’impôt sur les revenus des dignitaires. Curieusement depuis le rejet du texte par l’assemblée nationale, nous faisons face à des tergiversations et parfois au refus catégorique de certains dignitaires. Nous demandons que le projet de loi, corrigé, soit retourné rapidement au parlement. Anormal qu’on impose ceux qui touchent 40.001 FBU (moins de 40 dollars) et qu’on exonère ceux qui touchent plus de 3.000 dollars!
3. Nous demandons la mise en place d’un cadre de dialogue permanent entre le gouvernement et ses partenaires sociaux!

A bientôt chers amis, pour l’action!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *