Bisexual Flag

17 Mai 2013- Journée Internationale contre l’Homophobie et la Transphobie

Message du Directeur exécutif de l’ONUSIDA Michel Sidibé

GENEVE, 17 mai 2013 — Il y a plus de 30 ans, des homosexuels ont allumé la première étincelle qui a déclenché la riposte du monde à l’épidémie de sida. Grâce à l’audace et au courage des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres, nous avons pu constater des progrès extraordinaires contre le sida autour du monde.

Toutefois, la stigmatisation et la discrimination fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre provoquent toujours de nouvelles infections à VIH et sont un obstacle aux efforts dans le domaine du traitement partout dans le monde.

Nous appelons les dirigeants politiques et communautaires à écarter les lois et pratiques sociales discriminatoires.

Le droit à la santé appartient à chaque individu. Chaque personne devrait avoir accès à la prévention, aux soins, au traitement et à l’appui concernant le VIH.

Aujourd’hui et chaque jour l’ONUSIDA se tient aux côtés de nos frères et soeurs LGBT pour un monde sans homophobie et sans transphobie.

Travaillons ensemble pour réaliser notre vision : un monde avec zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, et zéro décès lié au sida.


ONUSIDA
Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) guide et mobilise la communauté internationale en vue de concrétiser sa vision commune : « Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida. » L’ONUSIDA conjugue les efforts de 11 institutions des Nations Unies – le HCR, l’UNICEF, le PAM, le PNUD, l’UNFPA, l’UNODC, ONU Femmes, l’OIT, l’UNESCO, l’OMS et la Banque mondiale. Il collabore étroitement avec des partenaires mondiaux et nationaux pour que la riposte au sida donne les meilleurs résultats possibles. Pour en savoir plus, consultez le site unaids.org, et suivez nous sur Facebook ( www.facebook.com/UNAIDS ) et Twitter (@UNAIDS) .